vendredi 12 février 2010

le FEU de l'AMOUR


La décoration de ce restaurant du centre de Toulouse est colorée, rétro, hétéroclite, joliment kitchounette... De gros pois ornent les murs mais aussi des têtes de biches à l'oeil encore bien vif, des vieux tableaux, des fleurs en tergal par-ci par-là... Une vierge par ici, un petit jésus par là, un vieux téléphone, des jouets pour les enfants, des objets de mon enfance, des tissus colorés...
Aucune assiette pareille, pas un verre semblable, tout y est dépareillé mais tout va si bien ensemble...
Côté cuisine, la carte,qui change tous les jours, elle aussi joue l'originalité dans la dénomination des plats. Lorsque j'y suis allée, la carte était la suivante :
ENTRéES :
La soupette qui déplombe ta mémé 7euros
veuillez comprendre qu'il s'agit d'une soupe au cresson
L'assiette qui pue le chausson 14euros
veuillez comprendre qu'il s'agit d'un camembert rôti, salade de crudités, confiture de cerises
Quand on s'promène au bord de l'eau 12euros
veuillez comprendre qu'il s'agit d'une salade de crudités, crevettes et huîtres
Entre Pise et Rabastens 13euros
veuillez comprendre qu'il s'agit de crudités, ricotta et carpaccio de magret de canard
PLATS :
Pan-Pan confit à la moutarde 16 euros
veuillez comprendre qu'il s'agit de lapin confit à la moutarde
Bibi, Josie, Renée et les autres 13 euros
veuillez comprendre qu'il s'agit de cailles aux fruits secs et au miel
Brochettes de magret 18 euros
Coeurs de canard maîtresse d'école 18 euros
veuillez comprendre qu'il s'agit de brochettes de canard et foie gras mi-cuit
Tournedos de saumon au lard et ricotta 17euros
DESSERTS : Crumble Moelleux au chocolat Fromage blanc au miel
Marie est en cuisine (ouverte sur la salle) et Luc au service. L'accueil y est vraiment chaleureux et convivial...on se sent bien dans ce restaurant, comme à la maison...enfin comme chez mamie j'dirai ;-)
La cuisine y est familiale, riche et généreuse...Les plats y sont même plus que généreux, encore plus que copieux... à un prix très raisonnable. Quand les assiettes arrivent on voit tout de suite que la cuisinière est une amoureuse, une généreuse, avec un petit côté "maman"...
En tout cas, les appétits de moineaux seront déjà bien plus que rassasiés avec juste une entrée.
Le petit hic, à mon goût c'est que c'est un peu trop... dans l'assiette... trop de garniture, trop de foie gras, trop de viande, trop de mélange, trop de saveurs,trop... Certains trouveront que c'est bien...en tout cas, on ne vous arnaque pas ici...on donne ! ! et avec plaisir et amour... C'est pour ça qu'à mon avis, ce restaurant vaut le coup, vaut le détour... et que j'y reviendrai.

Le Feu de l'Amour
20, rue des Paradoux
Toulouse
(Métro Carmes ou Métro Esquirol)
tél. : 05 62 17 54 23

4 commentaires:

pödane a dit…

je suis bien d'accord avec toi!
et c'est si rare la générosité de nos jours!!!

ci et là a dit…

Je comprends ce que tu veux dire avec le "trop" ! Mais c'est vrai que c'est tellement plus souvent l'inverse qu'on ne va pas se plaindre !

Girls in Pink City a dit…

Comme toi, j'ai été emballée par la déco et surtout par le petit coin réservé aux enfants. C'est tellement rare ! Après un déjeuner de midi sympa, j'ai voulu tester la formule dînette et j'avoue que là, j'ai été un peu déçue par les assiettes. Mais l'endroit vaut le détour !

CaroBo a dit…

J'ai "testé" moi aussi ce restaurant, c'est une amie à ma cousine, j'aime cette cuisine familiale et la déco atypique.