mercredi 8 avril 2009

restaurant LE PUITS SAINT-JACQUES

Le Puits Saint-Jacques est un restaurant à quelques kilomètres de Toulouse, juste aux portes du Gers. Nous y sommes allés Samedi dernier pour fêter l'anniversaire de mon frère. Il y était déjà allé il y a plusieurs années. A l'époque le restaurant avait "une seule" étoile au GuideMichelin ... maintenant, et depuis je crois bien deux ans, il en ont obtenu une deuxième. Bref, cela faisait plusieurs années que mon frère me parlait de ce fabuleux restaurant dans lequel il s'était régalé...et patati et patata... Vous connaîtriez mon frère vous sauriez à quel point il m'en a parler de ce restaurant ;-)
En arrivant dans cette jolie maison de village, j'ai d'abord remarqué l'accueil du Maître d'Hôtel, chaleureux et convivial qui nous met tous vite à l'aise.

La décoration de ce lieu est magnifique, à la fois sobre, campagne, délicieusement chaleureuse et délicate. Enfin, c'est, à mon goût, le restaurant le plus joliment décoré que je connaisse... On se sent bien... drôlement bien...

Nous étions 4. Mon chéri et ma belle-soeur ont pris le menu Découverte à 60 euros (hors boissons). Mon frère et moi avons pris à la carte.
Voici le détail en photos (désolé pour la qualité des photos)


Avec l'apéritif, 3 MISES EN BOUCHE :
* Un coquillage farci à l'olive verte
* Une meringue au fritons de canard
surprenant et savoureux mélange de la meringue sucré et du friton salé
* Une crème de salsifis et émulsion de parmesan
J'ai beaucoup aimé cette verrine. Bon, faut dire j'adore le salsifis... C'était très onctueux.

LES ENTRéES et POISSONS :
* Les noix de Saint-Jacques marinées sur un mousseux de tourteaux,
betterave et vinaigrette miellé au citron (MENU DéCOUVERTE)

* Filet de cabillaud cuit lentement, crème de haricots tarbais, citron confit et bouillon de poule fumée (MENU DéCOUVERTE)
Je n'ai juste pu goûter que l'émulsion qui était très fine et délicatement fumée mais mon chéri et ma belle-soeur ont adoré ce poisson.

*Autour du canard à découvrir : un bonbon de friton, une crème de maïs,
le foie gras cuit au torchon servi et tranché devant vous.
Mon frère a beaucoup aimé ce plat et l'a trouvé très copieux.

*Œufs de cailles sur une fine purée de butternut « de mon père », cubes de foie gras, émulsion de truffes fraîches et châtaignes

Voici l'intitulé de l'entrée que j'avais choisi... Elle a été servie dans son "globe" en verre... Et comme l'arôme d'un vin qui se dégage d'un bon verre, au nez, tous les senteurs de ce plat se dégageait du globe.... Truffe,châtaignes et foie gras... Un pur moment de bonheur olfactif et plus. A ce moment là, je n'ai toujours pas goûté ce plat et j'ai dèjà la conviction qu'il va être extraordinaire tellement son odeur et sa présentation sont épatantes...
Je goûte.... et là, craccbadddadddbaddababadddabuuummmmhhhhhhhhiiiaamammmm... enfin, comment dire, divin, épatant, sensationnel... Je n'en reviens toujours pas que manger quelque chose puisse autant mettre tous les sens sans dessus dessous... et tout et tout...
Cette entrée est magique ! ! ! C'est sans aucun doute le plat qui m'a le plus plu de tout ce dîner.

Entre l'entrée et le plat, nous avons eu ce que le Maître d'Hôtel appelle "une patience"... Je ne connaissais pas ce terme. En fait, il s'agit d'une petite dégustation entre deux plats afin d'attendre le prochains plats en ayant calmer ses papilles.
Il s'agissait de hareng, dans un bouillon de poule et d'une chantilly aux câpres. J'ai aimé mais sans plus.

PLATS :
Nous avons tous les 4 pris le même plat.
* Selle d’agneau rôtie, pastilla de ses panoufles au curry et crème de salsifis
Pour mon frère et moi qui l'avions choisi à la carte, des riz d'agneau étaient en plus.
Les réactions à ce plat ont été unanimes : D-é-L-I-C-I-E-U-X ! !
Plus en détail, la viande était d'excellente qualité, la cuisson de cette selle d'agneau parfaite et selon le goût de chacun, la pastilla de panoufles au curry a enchanté mon frère et mon amoureux.
Je n'ai hélas pas de photos à vous montrer... Ce n'est pas que mais... à ce moment là... quand le plat arrive, les photos pour le blog ne sont finalement plus, très vite, la priorité de l'instanthihihi

Avant le dessert, en guise de "patience", un pot de yaourt en verre contenant une crème de verveine, quelques fraises et une chantilly... C'était parfait... frais, léger, fin...

LES DESSERTS :
* Croustillant de chocolat lacté au thé, bananes et citrons verts confits en marmelade (MENU DéCOUVERTE)


* Pommes cuites façon tatin, pain perdu à la cannelle et caramel à la crème dans une bulle, une gelée de granny-smith à l’émulsion de calvados.
Un pain pâtissier façon pain perdu. Dessus, des dès de pommes cuites façon Tatin. Le tout recouvert d'un coulis délicieux au caramel. A côté, une bulle en verre contenant une gelée de pomme verte, de la glace à la pomme et une émulsion auCalavados.
Ce dessert est un vrai délice. La "bulle en verre" vient très bien contrebalancer le côté sucré du pain perdu, des pommes et du caramel avec sa fraîcheur (glace et gelée) et sa légèreté (émulsion) Le seul petit hic est qu'une gourmande de dessert comme moi aurait aimé un poil plus de pain perdu et de pommes... C'était vraiment très bon .

Et pour conclure ce bon repas, quelques MIGNARDISES :

* Esquimaux glacés au chocolat blanc
* Riz soufflé à la violette
* Mousse à la mangue et sablés noix de coco
* Eclats de cookies chocolat
* Chocolat

10 commentaires:

enflammee a dit…

Mmmhhh... Quel programme ! Ça donne envie de venir avec son amoureux...

4. a dit…

pour un restaurant 2* le prix n'est pas trop élévé je trouve ...

Violette a dit…

Oh my god !! que vois-je du riz soufflé à la violette... je fonnnnnnnds ...

Anonyme a dit…

alors là tu es dure avec moi...il est 12h30, je suis au boulot devant mon ordi en train de manger des concombres sans sauce, des tomates cerises et du jambon et en dessert, la grande classe, un sveltesse 0%....au chocolat......voui madame !.....et là ton article me fait saliver et vraiment prendre conscience que mon repas de ce midi est...........dégeu.....lol

merci ma flo !


bizzz


steph (fan)

Carpe diem a dit…

Oh oui le chef nous a enchanté les papilles a nous aussi, je connais...

Elé a dit…

Emerveillement TOTAL! Il faut qu'on se le fasse avec Raph!!!!

annie a dit…

ah mon dieu!! que sa a l air bon

suis trop loin pour allez gouter ce que fait ce chef!!

gros bisous

annie

Corélie a dit…

Argh ! Que c'est loin, Toulouse ! J'ai lu l'article, les papilles en émoi, avant de voir où se trouve ce restaurant ! Merci pour ce récit... Qui sait, pour les prochaines vacances...

mag a dit…

Bonjour,

Après t'avoir admiré sur M6, je tombe enfin sur ton blog que j'ajoute illico presto dans mes favoris.
Et je me permets juste un commentaire sur ce billet car il s'agit du resto qu'ont créé ma cousine et son mari, alors l'un des plus jeunes étoilés Michelin. Ils l'ont laissé il y a quelques années à un chef visiblement tout aussi brillant puisqu'il a obtenu une 2ème étoile.

rod a dit…

bonjour, Super resto, équipe très sympa, j'y suis allé prendre un cour de cuisine, c'était top, B Bach est adorable. Toulousain, je te rajoute à mes favoris, si tu veux aller faire un tour sur mon blog, et éventuellement me rajouter dans les tiens, ce serait sympa, à bientôt, et félicitations pour tes recettes!!!